Pirates des Caraïbes RPG

Partez aux Caraïbes, Rhum, abordage, et amusement sont aux rendez-vous !!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupes

Partagez | 
 

 Helena De Marzio [Acceptée]

Aller en bas 
AuteurMessage
Helena De Marzio

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Helena De Marzio [Acceptée]   Ven 11 Jan - 23:33

Nom : De Marzio
Prénom : Helena
Âge : 25 ans
Lieu de naissance : Sur un Bateau quittant l’Italie.

Clan [à choisir] : Pirates indépendante (si je peux)

Armes : En tant qu‘amatrice de bonne bagarre, elle peut soit utiliser son sabre qu’elle ne quitte jamais, ou tout ce qui lui tombe sous la main, qui peut assommer, saigner, couper, trouer ou autre…

Autres (signes particuliers) : rien de spécial.

II. Caractère:
Très difficile à vivre, avouons le. Tantôt hargneuse, tantôt désagréable, tantôt pénible, tantôt collante… Impulsive, mais rarement agressive, elle a juste du mal à garder son calme, sa joie de vivre peut facilement exaspérée les gens, mais ça ne l’empêchera pas de continuer, au contraire. Bien que sincèrement amicale, elle pourra sans l’ombre d’un regret vous jeter à l’eau ou vous abandonner sur une île déserte, après vous avoir piquer votre argent « il faut bien vivre. » qu’elle vous dira.
Vous l’avez comprit, Helena est parfaitement volage et changeante, la liberté a un prix, elle le paye au vu de son caractère complexe et ses facettes variées et multiples.
Néanmoins, elle est plutôt sympathique, si vous lui plaisais elle acceptera de vous rendre service, après vous discutez du prix… d’après la description, vous pouvez penser qu’elle est narcissique, voir avec un ego surdéveloppé, c’est tout le contraire. Helena n’est absolument pas imbue d’elle-même ou autre fantasme mégalomane, elle a juste un caractère en acier trempée dont peu de gens arrive à faire plier, ou du moins c’est jamais arrivé. On ne compte plus les hommes qui ont tenté avant de se retrouver dépossédés de tout leur bien. La plupart de son temps, elle le tue sur un bateau dont elle fait parti de l’équipage sans grande raison, ou bien a accoster dans les ports et chercher des choses à faire et des gens avec qui bavarder avant de se refaire engager quelque part et de partir.
Bien que ça porte malheur de faire équipe avec une femme, peu de gens la refusait en temps que matelot. Ceci fait aussi de son caractère de ne pas faire parti d’un équipage précis, comme celui de laisser le vent la guider sur les chemins de la vie.
Pour finir, on dira qu’elle est assez étrange, étant donné que peu de chose la choque, elle restera de marbre devant un meurtre sanglant, un mendiant agonisant, ou bien une histoire de fantôme qui ferra glacée le sang de n’importe qui, on peut même dire qu’elle apprécie ce genre de chose, la raison en reste obscure, en tout cas, ce n‘est pas une pacifiste, loin de là. Et pour finir, elle déteste les bourgeois, qu’elle considère comme des fils/fille à papa, c‘est pour cela qu‘elle les vole de temps en temps -c’est-à-dire: dés qu’elle en a l’occasion.- c’est aussi une des raisons pour laquelle, elle met rarement sa particule « De » devant son nom de famille, par haine pour la bourgeoisie.

III. Histoire
Les gitans sont des gens libres, mais néanmoins attaché à leur propre terre, mais beaucoup furent chassée de leur pays, pour cause de guerre, ou tout simplement parce que les nobles et bourgeois voulait nettoyer le pays. C’est pour ça que partir de l’Italie pour la famille De Marzio fut une déchirure gigantesque qui surgit dans tout sa splendeur. Les maris calmaient comme ils pouvait les pleurs et hurlement de douleurs de leurs femmes et de leur enfants, l’équipage finirent par en avoir plus qu’assez des gémissement bruyant, mais au bout de quelques jours, les pleurs cessèrent pour laisser place à ceux d’un bébé venant tout juste d’être mis au monde. Les conditions de l’accouchement étaient plus d’horribles et la mère perdit tragiquement la vie en mettant au monde son unique enfant, une petite fille nommée Helena De Marzio, par son père, par hommage à son arrière grand mère qui portait ce nom.
Comme de coutume, le corps de Giovanna, la mère, fut soigneusement embaumé avant d’être jeter à la mer accompagné de chants religieux italiens, au grand dam de l’équipage qui aurait souhaité ne plus jamais avoir à faire à ses gens là, dont la vie tournait autour du vagabondage, des arts et de l’artisanat. Finalement, ils arrivèrent à la destination tant attendu aux caraïbes: Port Royal. Les De Marzio, occupèrent les différents postes de commerces et artisanat, tout en continuant à se voir le soir pour chanter et danser, et en se mélangeant à la foule et renonçant à leur liberté pour embrasser une vie de quiétude.
Mais Helena grandit, élevée par son cher père qui ne se lassait pas de lui raconter les paysages d’Italie en jouant des airs de mandoline. La jeune fille, alors âgée de 8 ans, écoutait avec attention son paternel -fabriquant d’instrument à corde- et elle se jura intérieurement d’honorer ses aïeux gitans une fois qu’elle serra grande. La seule chose qui exaspéra son père, fut cette chevelure rousse qui poussait sur le crâne de sa fille chérie, aussi bien qu’il pouvait se souvenir, personne n’avait jamais été roux chez les De Marzio, mais il fit abstraction de ce détail et aima toujours son unique enfant comme il le pouvait.
Puis vint le drame.
Un jour d’hiver, alors qu’elle avait joué toute la journée avec ses quatre cousins et cousines restant (nombreux nourrissons sont morts durant le voyage), elle rentra chez elle en traînant sa poupée de chiffon offerte par une de ses tantes, mais en arrivant chez elle, la gamine surprit la porte ouverte, et des hommes peu sympathiques sortir de la baraque, chargés comme des mulets avec de gros sacs de toiles. Elle entra une fois qu’ils aient disparut de la ruelle, pour voir son père raide mort au milieu du magasin complètement désert. En l’espace de quelque minutes, elle était en pleurs dans les bras de sa tante la plus proche, qui lui expliqua que les étrangers étaient souvent la cible de certains bandits et assassins qui les pillait et les tuer si jamais ils faisaient résistance.
Depuis ce jour, Helena mit de côté ses origines italiennes, allant même jusqu’à oublier la langue et ne plus avoir son accent. La jeune fille grandit en traînant sur les ports, s’entraînant même à l’épée de tant à autre, la rouquine avait héritait de l’agilité de ses aïeux, ce qui faisait d’elle une adversaire de taille. Elle continua à entretenir des rapports intimes avec sa famille, qui commencèrent également à oublier leurs racines et a chanter des chansons de pirates, boire de la bière brassée maison et du rhum, ainsi que fumer de l’herbe dans de grandes pipes. C’est ainsi que petit à petit, la rousse voulut devenir pirate, pour pouvoir être libre et indépendante. Elle s’acheta même une épée à la forge de la ville, sans jamais vouloir la quitter. La jeune fille voulu aussi devenir habille de ses mains, c’est pour cela qu’elle s’amusa à jongler avec différents artisanats (tissage, menuiserie, cuisine et d‘autres) histoire d’être plus à l’aise avec elle-même.
Finalement, le jour de ses 17 ans, elle fit ses adieux à sa famille -ou du moins, la dizaine qu’il restait- et s’engagea sur un bateau et prit la mer.
Décrire tout son parcourt est tout simplement impossible et bien trop long, mais le séjour qui l’aura le plus marqué reste celui à Tortuga, où elle se lia d’amitié avec toute les catins de la ville, vola plus d‘argent qu‘on ne pouvait imaginer, , elle y resta durant une année puis sans prévenir personne, changea de cap et voyage à nouveau, sans chercher un quelconque domicile, juste l’aventure d’une vie.

IV. Description physique
Helena est une jeune femme d’une taille peu imposante, sans pour autant être classée dans les petites tailles. Belle ou laide, le choix vous appartient d’en décider, le regard des autres l’importe peut, voir pas du tout. De corpulence, elle n’est pas mince, ses formes féminines sont généreuses voir même un peu poussée, ce qui ne la gêne pas, bien au contraire, car tout ceci est principalement du muscle qu’elle a obtenu en s’entraînant chaque jour de sa vie au combat.
La première chose que vous verrez sur elle, c’est sa gargantuesque chevelure rousse flamboyante qu’elle affectionne par-dessus tout, peu de personne ont l’habitude de voir des rousses, c’est ainsi qu’elle est facilement reconnaissable si elle stagne dans une ville durant plusieurs mois. Elle ne prend jamais au grand jamais la peine de s’attacher les cheveux, elle les laisse libre, et adore sentir le vent les pousser, ou bouger sa tête de gauche à droite, quitte à se retrouver avec des nœuds fantasmagorique à la fin de la journée.
Ses yeux sont bleus clairs, entourés de khôl, par pur esprit esthétique bien sur. Sa garde robe est, la plupart du temps, constitué de corset hors de prix qu’elle s’offre de temps à autre, importés d’Europe principalement, et surtout soit volés, soit acheté avec de l‘argent volé. Pour le reste, elle porte de temps en temps des robes en tissu simplistes et des hautes bottes en cuir bouilli.
Helena possède de grandes mains, ajustées de longs doigts, toujours nues et couvertes de bagues de toute sortes. Ceci reste l’unique parure de bijou qu’elle s’autorise. Elle garde également toujours son épée sans son fourreau, posée sur sa hanche droite, bien voyant aux yeux de tous.

V. Hors Jeu

Votre âge : 16 ans
Niveau de RP : Moyen
Présence sur 10 : arhem. 7?

Codes :

code 1 : OK
code 2 : OK

Célébrité sur l'avatar : Simone Simons (John Cervantes, tu me fais la moindre remarque et ta vie deviendra un enfer.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Cervantes

avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Helena De Marzio [Acceptée]   Ven 11 Jan - 23:35

Citation :
(John Cervantes, tu me fais la moindre remarque et ta vie deviendra un enfer.)

Moi une remarque? Bon ben pour la peine tu seras la seule fille que je ne draguerais pas dans le jeu niah....(et penses pas que c'est un soullagement sinon......je pleure....)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Swann Turner

avatar

Féminin
Nombre de messages : 290
Age : 25
Localisation : Quelle question ! U_u
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Helena De Marzio [Acceptée]   Sam 12 Jan - 13:52

Bienvenue ici^^

Bon RP, agréable à lire

Fiche validée, amuses-toi bien et n'oublis pas les tops-sites Razz

_________________
.::Fugitive au grand coeur::.



[(Mina&Faw <3)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pirates-caraibes.actifforum.com
Helena De Marzio

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: Helena De Marzio [Acceptée]   Sam 12 Jan - 13:58

Merci à vous, j'vais réfléchir où poster mon premier rp!

John >>> Tu me croira pas mais c'est un véritable soulagement x'). Allons fais pas cette tête tu sais bien que je serrai toujours là... pour te descendre après un énieme rateau!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Will Turner

avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Helena De Marzio [Acceptée]   Ven 18 Jan - 20:45

bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Helena De Marzio [Acceptée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Helena De Marzio [Acceptée]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Helena Ramus [Serdy]
» Helena G'il Sayan [Validée]
» Cours Helena ! Cours !
» " Dortoir n°1 : Mary, Kenza, Helena... "
» L'été promet d'être chaud! #Helena

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pirates des Caraïbes RPG :: Corbeille-
Sauter vers: